Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Ça sert à rien alors j aime bien

Fil des billets - Fil des commentaires

jeudi 25 septembre 2008

Je suis médaillée

Alors comme ça, j’ai reçu une médaille. Sisi, la voilà :

Et maintenant je suis censée la refiler à sept (sept !) personnes pour services rendus au blogage. Oui parce que maintenant, les blogroll ça suffit plus, plus personne les regarde les blogroll (sauf moi quand je m’ennuie, et Djoh qui entretient son pagerank) ; alors on fait dans la surenchère, on distribue des médailles, et quand plus personne ne fera attention aux médailles, qu’est-ce qu’on fera pour s’entre-refiler des visiteurs ? Je vous le donne en mille : on s’offrira des coupes, parce qu’une coupe ça se voit mieux, puis ça fait bien sur la cheminée, mais un jour plus personne n’en aura rien à faire des coupes alors on se remettra à se refiler des questionnaires.

Je plaisante, en vrai j’ai les yeux embués par l’émotion : merci Krazy Kitty.

Sans plus attendre, procédons à la cérémonie, plus vite on aura fini, plus vite on pourra aller s’empiffrer au buffet.

Pour commencer, deux blogs défunts pour endiguer un peu la propagation médaillique (non, je les mets parce qu’ils sont juste bien). C’est parti :

  • Antanagor Glouk s’espionne lui-même, le blog d’un espion maintenant disparu — j’ai entendu dire qu’il avait succombé aux charmes empoisonnés d’une tueuse ukrainienne.
  • Au Texas, tout le monde est fou sauf moi : Pasfolle racontait sa vie au Texas avec son mari et leurs enfants, et c’était drôle. Maintenant elle est divorcée à Pékin et ne donne plus beaucoup de nouvelles, mais lisez ce blog excellent. Elle m’a donné envie de me barrer aux USA avec mon mari et mes enfants, quand j’en aurai, et je compte bien le faire.
  • Le blog de Noar, prenez ça dans la face et pleurez un coup.
  • Si vous allez sur 33 décembre (ouh la pub insidieuse), vous connaissez peut-être Mais où est donc passé Jack Kerouac ? qui est écrit par un journaliste photographe : il est parti sur les pas de Jack Kerouac en refaisant le trajet du livre Sur la route (que je vous recommande aussi, tant qu’à faire).
  • Un blog en pause, mais lisez les archives et surveillez la reprise : Un oeil sur la Chine, écrit par un Français voyageur. Belles photos, textes passionnants sur la Chine qu’on ne voit pas d’ici, sans tomber dans les clichés.
  • Il est jeune, il est beau, il sent bon le sable chaud et il portera vos sacs si vous allez faire du shopping avec lui : kudos to LunaVorax, qui me fera goûter des trucs coréens bizarres la prochaine fois que je viens à Bordeaux pour me remercier de lui envoyer mes millions de visiteurs.
  • Et pour finir, Teatime trap : ramasse tes yeux.
Voilà, par contre, je n’irai pas faire de la retape en allant prévenir tous les concernés que je les ai médaillés, ils n’ont qu’à regarder leurs stats, et s’ils ne le font pas tant mieux pour eux ; pardon pour cette entorse au protocole.

vendredi 25 juillet 2008

Et merde

Vous êtes freudien!

Vous êtes freudien!

Votre neutralité bienveillante et votre sens de l’analyse sont les éléments qui vous détenez de Sigmund. La seconde topique est votre bible et la théorie des pulsions votre manière de penser. Votre réflexion s’appuie sur les trois instances psychique (ça, moi; sur-moi) et ne pensez que par ça.



Je suis effondrée. Si près du but… Tout ça à cause de cette foutue question sur la durée des séances… Je pensais tellement y arriver.

Allez, haut les coeurs. Je vais me lire un coup tous les Séminaires. Je vous jure que quand je repasserai le test, je serai enfin lacanienne.

jeudi 24 juillet 2008

Asaph, asap ! (oooh le mauvais jeu de mots)

Souvent, je suis sur Internet, et j’ai rien envie de faire d’autre. La flemme d’ouvrir un bouquin ou ma DS, il fait trop moche pour aller se balader, j’ai une demi-heure à perdre avant d’aller bosser. Et là, je m’aperçois que j’ai plus rien à faire : mon agrégateur est vide, j’ai fait le tour des liens habituels, etc. Du coup je cliquouille par-ci par-là, je perds mon temps, c’est naze.

C’est dans un de ces moments d’ennui (comme quoi, la vie est bien faite) que j’ai trouvé asaph. C’est un petit soft de micro-blogging, sauf que c’est le degré zéro du blogging : pas de posts à proprement parler, pas de commentaires. Il s’agit juste de balancer des images avec des liens, comme ici.

Alors moi j’aime bien, parce que ce genre de site, ça permet de flâner sans trop se fouler. Et moi, ça me permet d’enfin poster sur tous les trucs que je rencontre au hasard de mes flâneries, et dont je ne parle jamais sur mon blog, par flemme le plus souvent. J’ai pas forcément envie d’en écrire des tartines sur un site qui parle de lui-même. Ici, pas besoin de faire de présentation : je mets juste une image ou une citation, et si ça vous parle, vous vous servez.

Si vous avez envie de découvrir des choses, mais que vous ne savez pas bien comment les trouver, rendez-vous donc sur 33 décembre et servez-vous : une image, une citation vous accroche, vous cliquez sur le lien en dessous. C’est un peu la pause café sans café. Gratos. Magique !

Allez, je vous file même le mode d’emploi : si vous cliquez sur une image, vous l’aurez en entier/en plus grand. Pour la refermer, vous recliquez dessus. Pour voir le site/l’article d’où elle provient, vous cliquez sur le lien à côté. Il y a même un rss, mais c’est pas forcément pour être suivi dans un agrégateur que ce machin est fait.

Via AddiKT1ve, qui a un blog bien mais un pseudo super relou à taper. Je te promets que j’ai fini de flooder dans tes commentaires.

samedi 24 mai 2008

C'est important de rêver